Gouvernement Basque

Président Gouvernement Basque

euskadi.net

Prédecesseurs
 
Juan José Ibarretxe Markuartu

Photographie officielle du Lehendakari Ibarretxe
© Lehendakaritza

Juan José Ibarretxe Markuartu est né le 15 mars 1957 à Laudio, une localité de la province de Alava qui a su associer le savoir de la société rurale basque au laborieux processus d'industrialisation vécu par le Pays Basque pendant des décennies. Son enfance et sa jeunesse ont donc été un constant processus d'apprentissage  de ce qui  est aujourd'hui la Communauté autonome basque : un pays où coexistence entre Basques et immigrants a été et reste un succès de son développement et de sa richesse.

Négociateur tenace et travailleur infatigable, Ibarretxe est le troisième président du Gouvernement basque de la démocratie, et le cinquième de l'histoire du Pays Basque. Il a fait une brillante carrière au sein de l'Administration. Maire de Laudio pendant quatre ans, et procurateur des Assemblées générales de l'Alava entre 1983 et 1994, poste qu'il assura pendant cinq ans simultanément avec celui de la présidence de la chambre de Alava, Ibarretxe a été élu membre du Parlement basque en 1984.

Plus tard, après avoir occupé les fonctions de Conseiller aux Finances et à l'Administration publique, puis de Vice-président du Gouvernement basque, il est nommé Lehendakari pour la première fois au début de la 6ème législature (1999/2001), désignation qui est renouvelée successivement au cours de la 7ème législature (2001/2005) et depuis le 24 juin 2005, pour la 8ème législature.


Curriculum vitae

Diplômé en Sciences économiques par l'Université du Pays Basque- le mena directement à la Commission de l'Économie et des Budgets du parlement dont il fut président de 1986 à 1994. Un an plus tard, il fut désigné vice-président du Gouvernement basque et Conseiller des Finances et de l'Administration publique par le président du Gouvernement basque José Antonio Ardanza, jusqu'à la fin de la Vème législature en 1998. Au cours de cette année, il n'hésita pas à prendre l'énorme responsabilité de remplacer Monsieur Ardanza à la présidence de l'Exécutif autonome.

Dès lors, le Lehendakari (président du Gouvernement basque) Juan José Ibarretxe s'est efforcé d'élever le niveau de développement du Pays Basque, et d'atteindre une stabilité sociale pour l'ensemble de la population au cours des deux législatures pour lesquelles il a été élu président de la Communauté autonome basque. Dans le même temps, tous ses efforts ont porté sur le sujet de la pacification du Pays Basque, une tâche, qui selon ses dires, « est le travail de tous les Basques, sans exceptions ».

Homme discret et simple, ses grandes passions sont le cyclisme, le sport qu'il pratique avec assiduité, et surtout, sa famille. Marié et père de deux filles auxquelles ils vouent une grande dévotion, le Lehendakari consacre généralement ses week-ends à de longues promenades en montagne et à la lecture de romans historiques dans le recueillement familial.

Méthodique et ordonné, si quelque chose surprend de sa personnalité c'est l'immense intérêt qu'il porte au dialogue. Ceux qui le connaissent bien assurent qu'il écoute toujours avant de parler et qu'il ne ferme jamais une porte devant un doute raisonnable, car pour lui les choses ne sont pas toujours ce qu'elles semblent être. « On peut bien s'entendre ou ne pas s'entendre avec une personne, mais jamais il ne faut perdre le respect », c'est une des phrases apprises de son père et que le président basque répète fréquemment. Respect et parole. Deux valeurs primordiales pour Juan José Ibarretxe Markuartu.

Il a été nommé Docteur " Honoris Causa " par les universités de Tbilissi (Géorgie), de Córdoba, de Rosario et de La Plata (Argentine), et de Saint Domingue (République dominicaine).


José Antonio Ardanza Garro

Photographie officielle du Lehendakari Ardanza
© Lehendakaritza

En 1985, el Parlamento Vasco designa Lehendakari a José Antonio Ardanza. Su mandato se prolongará, en diferentes legislaturas, hasta 1999. El Lehendakari Ardanza prosiguió la labor de desarrollo del autogobierno iniciada por el Lehendakari Garaikoetxea, en una doble línea de desarrollo económico y social  y articulación del país y de reivindicación del  cumplimiento del autogobierno vasco. El Lehendakari Ardanza  dedicó muchos de sus esfuerzos a lograr la pacificación de Euskadi y a denunciar el terrorismo de ETA. En esta labor, logró un acuerdo de todos los partidos, conocido como Pacto de Ajuria Enea,  que tenía como propósito normalizar políticamente el país y conseguir la erradicación de la violencia. Durante su mandato Euskadi  protagonizó una importante  modernización que permitió desarrollo económico y social que situó a la sociedad vasca en unas cotas de riqueza y bienestar comparables con el entorno europeo.


Carlos Garaikoetxea Urriza

Photographie officielle de Carlos Garaikoetxea Urriza
© Lehendakaritza

Carlos Garaikoetxea (Pays basque 1938). Marié et père de trois enfants. Avocat, diplômé en Sciences économiques, il a exercé son activité professionnelle dans la direction d'entreprises, et dans son cabinet d'avocat. Il a été président de la Chambre de Commerce et de l'Industrie de Navarre et simultanément à cette activité, il a participé à des œuvres philanthropiques et culturelles, en particulier dans la défense de la langue basque et la promotion des ikastolas (écoles de langue basque) pendant la dictature de Franco. Il a été élu président du PNV à la fin de la dictature, et en 1980 a abandonné cette fonction pour incompatibilité avec la présidence du Gouvernement basque. Il a été président du Conseil général basque (Gouvernement provisoire 1979-1980) et élu Président du Gouvernement basque pour deux législatures (1980 et 1984). Il a été parlementaire pour la Navarre, député européen pendant deux législatures et membre du Parlement basque pendant cinq législatures. Il a été président de l'EFA (European Free Alliance), et de Eusko Alkartasuna (parti social-démocrate basque) depuis son congrès de fondation de 1987 à 1999.

Il a collaboré avec ses articles à plusieurs publications et médias, et il a publié récemment le livre " Euskadi : la transition inachevée ".

 


Ramón Rubial Cavia

Photographie du Président du Conseil Général du Pays Basque, Ramón Rubial Cavia

Á la mort du dictateur, le Pays Basque retrouva la voie de la démocratie et de la liberté. En 1979, fut approuvé un nouveau Statut d'autonomie politique connu sous le nom de « Statut de Guernika ». Toutefois, un an avant, en février 1978, le Conseil général du Pays Basque fut créé. Il s'agissait d'un organisme préalable à l'autonomie, présidé d'abord par le socialiste Ramón Rubial puis par le nationaliste Carlos Garaikoetxea.


José María Leizaola Sánchez

Photographie officielle du Lehendakari Leizaola
© "Archivo del Nacionalismo". Sabino Arana Fondation

Jesús Maria Leizaola prit la relève de Aguirre. L'ancien Conseiller de la Justice et de la Culture fut nommé Lehendakari en 1960,  à la mort de José Antonio Aguirre. Le Lehendakari Leizaola travailla en exil, il fixa sa résidence à Paris, d'où il mena à terme un difficile travail de dénonciation de la dictature en maintenant la flamme de la liberté et du gouvernement autonome basque. En 1979, après 43 ans d'exil, il put rentrer au Pays Basque, qui était alors sur la voie de la récupération de la démocratie et du gouvernement autonome.  Il combina son labeur politique avec des travaux littéraires et intellectuels. Homme d'une grande culture et vastes connaissances, il fut l'auteur de Literatura Vasca y de Estudios de poesía (Littérature basque et Études de poésie).


José Antonio Aguirre y Lekube

Photographie officielle du Lehendakari Aguirre
© "Archivo del Nacionalismo". Sabino Arana Fondation

C'est pourtant pendant cette parenthèse de la Deuxième République que fut reconnu le gouvernement autonome des Basques et que furent restaurés ses droits, bien que de manière incomplète. La volonté de démocratie de la Deuxième République rendit possible l'adoption d'un Statut d'autonomie politique pour la Communauté autonome du Pays Basque, débouchant sur la naissance du Gouvernement basque et l'élection du premier Lehendakari de l'Euskadi. Cette responsabilité retomba sur la personne de José Antonio Aguirre, dirigeant du Parti nationaliste basque, qui passa ainsi à l'histoire en devenant le premier Président des Basques de la Communauté autonome basque.

Aguirre forma le premier Gouvernement basque mais eut à peine le temps de gouverner son pays, car sa principale préoccupation fut de combattre le fascisme qui menaçait la Démocratie et le gouvernement autonome récemment rétabli. Néanmoins, le Gouvernement du Pays Basque présidé par Aguirre effectua, au cours des neuf mois d'activité en terre basque, puis en exil, un important travail qui servit à développer davantage cette soif de liberté du peuple basque. Le triomphe par la force des armes du soulèvement militaire, dirigé par Francisco Franco et la dictature franquiste qui lui succéda, obligea José Antonio Aguirre et tous les membres de son Gouvernement à l'exil, comme tant d'autres démocrates et républicains. De fait, le Lehendakari Aguirre ne put jamais revenir dans son pays et mourut en exil, laissant derrière lui un héritage historique d'engagement envers la démocratie et la liberté. La vie et les expériences du premier Lehendakari ont été recueillies dans son livre « De Guernika a Nueva York pasando por Berlín », (De Guernika à New York en passant par Berlin).


Fecha de la última modificación: 21/10/2009